Ewan l'arpenteuse de falaise

Description:

Ewan l’arpenteuse de falaise (la maladroite de son vrai nom) était une employée de ferme elfe de la zone 38 (à l’époque du P.A.I.) dont la vie fut bouleversée un jour ou, cherchant à fuir une matrone en colère, elle s’enfonça plus que de raisonnable dans les marécages. Ne la voyant revenir après quelques heures ses employeurs détachèrent quelques garçon d’étable à sa recherche, puis devant leur leur retour infructueux, ce fut bientôt toute la demeure, puis tout le village qui organisa des recherches. En vain.

Quand Ewan réapparue, trois semaines plus tard, peu après son enterrement officiel, aucun de ceux qui lui attribuaient autrefois son surnom ne s’y risquèrent. En effet elle était désormais une jeune femme de quelques siècles, sans aucun lien apparent avec la petite effrontée qui fuyait le travail quelques jours avant, et sa beauté n’avait d’égale que l’aura surnaturelle qu’elle dégageait.

Les cheveux, autrefois blond et maculé de terre d’Ewan avaient prit une couleur mauve crépitante d’énergie, et flottaient doucement sur son passage. Second changement, et non des moindres, l’enfant timide, auparavant contre la violence arboraient désormais à son flanc une longue rapière, et dans les yeux la froide détermination de ceux qui savent tuer quand le besoin s’en fait sentir.

Ewan pris congé de ses pairs et partit (sans explication pour son absence, ni pour les altérations de sa personne) supposément à la découverte du monde.

Elle acquit son second nom “arpenteuse de falaise” bien plus tard pour son habileté à projeter ses ennemis dans le vide d’un revers de son épée ; Mais avant d’être Ewan L’arpenteuse de falaise, son histoire est retraçable à travers moults batailles et moults contrées ;

Citons entre autres :

La bataille de l’échine ou elle abattit, sortie de nulle part, un puissant élémentaliste nain, pour re-disparaitre aussitôt, ayant déstabilisé la balance des forces en faveur du camps qu’elle supposément soutenait.
Il est inutile de préciser que les Avemain l’élevèrent, après identification de sa Signature sur le corps du nain, immédiatement au rang de Furie, leur plus haute distinction militaire. Elle fut à ce jour la seule étrangère à la recevoir.

L’épisode de Meignan, seconde ville du royaume 25, ou une étrangère aux cheveux crépitant accéda, place par place, au titre de maitresse épéiste, en défaisant en duel, vêtu d’un simple tissu de tulle, tous les gardes royaux de Samaran, ainsi que tous les prétendant à ce titre honorifique annuel.
Une des plus grande honte, largement démentie par ce peuple de fiers xénophobes

Sa vie ne fut qu’une succession de voyages et d’aventures de ce genre, et les énoncer tous seraient d’une redondance lassante pour le lecteur.

A la suite de l’épisode Meignan, Ewan se retira dans une demeure personnelle, pour ne plus jamais en ressortir. Certain disent que, lassée de la vie qu’elle menait, elle se suicida, d’autres qu’elle fut victime d’un vaincu hargneux, d’autres enfin qu’elle vit encore, et arpente le monde incognito pour se mesurer aux étoiles montantes de la lame.

En réalité, nul ne doute et chacun espère, qu’un jour sa Signature réapparaitra.

Bio:

Ewan l'arpenteuse de falaise

Le monde de Materia Nol